Ile-de-France

Du 18/05/2016 au 18/05/2016

Ile-de-France : 
des dynamiques de complémentarité à l’œuvre sur le terrain

Les responsables nationaux de la Fédération hospitalière de France (FHF) se déplaçaient à Versailles (78) et Gonesse (95) le 18 mai 2016 dans le cadre de l’élaboration de la plateforme politique 2017 de la FHF. Dans un environnement local très concurrentiel, l’attractivité médicale, les atouts de la recherche, les groupements hospitaliers de territoire (GHT) et la prise en considération du secteur médico-social ont été au cœur des débats.

« Nous voulons faire du rendez-vous des présidentielles 2017 un moment de formalisation des dossiers que porte notre fédération, a rappelé Frédéric Valletoux, président de la FHF, lors de ce déplacement. Un exercice que nous voulions voir évoluer avec ce tour de France, en portant ainsi l’idée de faire confiance aux acteurs locaux, à leurs expérimentations… L’occasion aussi pour nous de vous écouter directement ! »

Médico-social : deux voies pour intégrer les GHT

C’est dans cette optique que la délégation de la FHF a rencontré plusieurs directeurs d’établissements médico-sociaux (EMS). En effet, l’intégration des EMS au sein des groupements hospitaliers de territoire ne s’avère pas simple. « Elle doit se faire sur la base du volontariat, en fonction des particularités locales, avec une place dans la gouvernance et dans les projets médicaux partagés (PMP), a martelé David Gruson, délégué général de la FHF. Sur la méthode, chaque EMS peut adhérer individuellement avant de voir créé un « pôle » médico-social au sein du GHT. Ou bien le médico-social peut s’organiser en amont avant une adhésion groupée. » C’est ce qui se dessine par exemple dans les Hauts-de-Seine avec la constitution d’un groupement de coopération sociale et médico-sociale (GCSMS) (lien) qui fédèrera dix établissement en 2016. D’abord sur les sujets phares de la démarche qualité et des ressources humaines, mais avec l’ambition de fonctionner dans un second temps comme un groupe public (système d’information et logiciel de paye communs, etc.).

Dynamique d’attractivité de la recherche clinique

Dans la foulée, les dirigeants de la FHF rencontraient les responsables du centre hospitalier de Versailles (CHV). Le CHV est un exemple « qui illustre assez bien la nécessité de donner une place plus forte aux gros CH dans leur dynamique d’activité, de recherche et d’universitarisation », a analysé Philippe Soulié, délégué Ile-de-France de la FHF. Versailles est en effet à la pointe en matière de recherche clinique, d’où une forte attractivité (lien).

Le CHV a aussi piloté le projet médical partagé du GHT Yvelines Sud. Après avoir abordé les priorités sanitaires (urgences, chirurgie…), le PMP inclura un groupe Gérontologie au second semestre 2016, à la demande des petits établissements. Pour tous les acteurs, il faut éviter de voir des EMS isolés qui se sentiraient in obligés d’adhérer sans avoir de place dans la réflexion sur le PMP ni dans la gouvernance.

Du projet médical partagé à l’ « équipe hospitalière de territoire »

Faute de certitudes sur le choix du futur établissement pivot du GHT Saint-Denis-Gonesse, c’est aussi par un travail de fond des communautés médicales qu’a commencé la collaboration entre les deux établissements, a-t-on expliqué à la délégation de la FHF pour la troisième rencontre de la journée, lors de la visite du nouvel hôpital flambant neuf de Gonesse (lien). « Nous avons ainsi l’un des PMP parmi les plus aboutis », a noté Catherine Vauconsant, directrice du CH. Dans chacune des 23 fiches correspondant à des spécialités, ont été choisies des interfaces qui peuvent être développées par les médecins et accordées par les directions. « Nous essayons de ne pas avoir peur des GHT et de foncer, ont expliqué plusieurs des chefs de service, qui rêveraient à terme de véritables « équipes hospitalières de territoire ». Le CH de Gonesse est par ailleurs l’un des rares établissements à avoir mis en œuvre un projet social médical. Une piste intéressante pour l’attractivité médicale, autre sujet clé du moment.

Les villes visitées

Partagez sur