Bretagne

Du 24/03/2016 au 25/03/2016

La FHF poursuit son tour de France en Bretagne, terre de coopérations

Actualité oblige, les différentes formes de coopérations ont été au centre des discussions lors du déplacement du président et du délégué général de la Fédération hospitalière de France (FHF) en Bretagne, les 24 et 25 mars 2016. La mise en œuvre des groupements hospitaliers de territoire (GHT) est en effet dans toutes les têtes, à l’heure de ce tour de France destiné à préparer la plateforme 2017 de la FHF.

Jeudi 24 mars, 15 h 40, aéroport Brest Bretagne. Frédéric Valletoux et David Gruson, respectivement président et délégué général de la FHF, sont accueillis par Nathalie Conan Mathieu, déléguée régionale de la FHF, pour une nouvelle étape du tour de France des régions. « Il faut sortir de l’exercice en chambre ne réunissant que des experts, a insisté Frédéric Valletoux lors de ce déplacement. Il est nécessaire mais nous voulons qu’il s’appuie sur les initiatives et particularités locales du service public hospitalier », a indiqué le président de FHF à chacun des acteurs rencontrés.

Six étapes à l’écoute des acteurs de terrain

Plus de 600 km ont ainsi été parcourus en deux jours pour six étapes en centres hospitaliers et médico-sociaux porteurs du service public. D’abord au CHU de Brest, autour de la thématique de la recherche clinique comme moyen d’améliorer les soins et la coopération sur le territoire. Ensuite à l’établissement public de santé mentale Gourmelen de Quimper, à l’écoute des professionnels de la psychiatrie, qui revendiquent une approche particulière : une communauté psychiatrique de territoire intégrant la ville et l’hôpital, car liée aux parcours de vie des patients traités.

Le vendredi 25 mars a ensuite été l’occasion d’entendre les professionnels médicaux et paramédicaux de Vannes et Ploërmel sur les bénéfices d’un « GHT avant l’heure », fruit d’un projet médical partagé patiemment construit. La visite de l’hôpital local de Lamballe aura par ailleurs permis de mesurer les inquiétudes d’un monde médico-social au milieu du gué, avant de finir ce « Tro-Breiz » au CHU de Rennes, toujours sur la thématique de la gériatrie, sujet fondamental qui dépasse les frontières liées aux structures juridiques de la santé.

Une professionnalisation de la FHF Bretagne

La rencontre des adhérents bretons de la FHF autour d’un déjeuner au CH de Pontivy aura enfin permis de mesurer les préoccupations locales. Le président de la fédération de Bretagne, Georges André, y a souligné l’accueil extrêmement positif fait par les acteurs de terrain à cette démarche inédite de la FHF, « car les enjeux sont de plus en plus régionaux et aller à la rencontre des adhérents va dans le sens de la démocratie sanitaire ».

En conclusion, Frédéric Valletoux soulignait de son côté « la grande inventivité sur le terrain qui n’est pas assez écoutée par nos dirigeants nationaux . A nous de valoriser auprès d’eux ces expériences et bonnes pratiques ! Ce tour de France est un moment important qui, au-delà de notre plateforme 2017, servira de corpus sur lequel s’appuyer pour les années à venir. D’où l’importance de fédérations régionales dynamiques. »

Partagez sur