Bourgogne - Franche-Comté

Du 11/05/2016 au 11/05/2016

Tour de France FHF dans l’Yonne : une étape icaunaise sous le signe de la capacité de rebond et d’innovation des établissements publics

Le président et le délégué général de la Fédération hospitalière de France avaient choisi l’Yonne pour leur quatrième déplacement en région, le 11 mai 2016, en vue de l’élaboration de la plateforme de propositions politiques 2017-2022 de la FHF. Honneur ici à l’hôpital local et au médico-social, avec la visite du centre hospitalier de Tonnerre et de l’EHPAD d’Ancy-le-Franc.

Forts de l’accueil qui leur a été réservé précédemment en Champagne-Ardenne, en Bretagne et, déjà, en Bourgogne, Frédéric Valletoux et David Gruson, respectivement président et délégué général de la FHF, poursuivent leur approche terrain pour alimenter le travail des commissions nationales de la FHF. En ligne de mire, la plateforme 2017, mais également la consolidation de la ligne politique des prochaines années.

S’adapter aux besoins du territoire

En échangeant le 11 mai avec les professionnels de l’hôpital de Tonnerre et de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) d’Ancy-le-Franc, la délégation nationale de la FHF a été témoin de la capacité d’adaptation de deux établissements confrontés aux difficultés types rencontrées sur de nombreux territoires : contraintes budgétaires, fermetures d’activités et repositionnement sur les soins de longue durée, désertification médicale et problématique de coopération territoriale… « Combien d’établissements dans une situation similaire à la vôtre ont ainsi réussi à rebondir ? », s’est interrogé Frédéric Valletoux en conclusion de la visite du CH de Tonnerre, qui a vu successivement fermer sa maternité, sa chirurgie… Aujourd’hui à l’équilibre financier, l’établissement s’appuie sur des soins de suite et de réadaptation réputés, sur la gériatrie, la médecine interne, le médico-social…, dans un bassin dont disparaît progressivement la médicale libérale (lien). Un exemple qui alimentera la réflexion de la FHF, cette problématique étant centrale avec la reconfiguration des offres hospitalières de territoire.

Le pari de prises en charge innovantes

A Ancy-le-Franc, on a également vu la capacité d’un EHPAD autonome public à favoriser un écosystème propice au maintien des soins sur le territoire. Le cabinet de groupe de ce bourg de 988 habitants intègre les quatre médecins par ailleurs salariés par l’EHPAD ; un kiné-ostéopathe, un second ostéopathe exclusif, un podologue…, se sont aussi installés dans le village. Malgré des contraintes budgétaires croissantes, la Résidence des Fontenottes fait par ailleurs le choix d’expérimenter de nouvelles approches (concept Snoezelen, hypnothérapie…) pour conforter la qualité d’une activité qui reste très dynamique (lien).

« Voir de telles capacités d’innovation, de telles ressources d’invention dans nos établissements publics confrontés quotidiennement à la difficulté, cela fait beaucoup de bien, a lancé David Gruson en conclusion de cette tournée icaunaise. Il nous faut arriver à les métaboliser et à en tirer des enseignements pour l’évolution du système au plan global », a-t-il conclu.

Partagez sur